news

Surf Prévention Océan Arcachon

Sécurité PRévention Océan Tourisme Arcachon Buch Surf Baïnes Gironde

Sécurité Prévention Océan Testerin

Le Surf à l’Océan est une discipline sportive se pratiquant en milieu spécifique. La pratique du surf nécessite certaines connaissances, notamment en prévention des risques liés à l’Océan. Voici un petit résumé sur le cauchemar des baigneurs ou autres visiteurs inatentifs :

En océanographie et géomorphologie, une baïne (terme gascon signifiant « petite bassine ») est une dépression topographique temporaire. C’est une mare résiduelle ressemblant à une piscine naturelle située sur la plage. Elle se forme dans la zone de déferlement des vagues. À marée basse, les baïnes se présentent comme une succession de cavités régulières et répétitives.

Cette formation géologique temporaire se retrouve sur la plupart des côtes du monde. Mais le terme baïne est en usage dans le sud-ouest de la France sur la côte Atlantique où on les voit principalement sur le littoral néo-aquitain (Côte d’Argent et Côte sauvage de la presqu’île d’Arvert et de l’île d’Oléron). Sur les côtes de Bretagne ou de la Manche, on les nomme bâches.

Les baïnes caractérisent les plages avec un marnage macrotidal, un gradient sédimentaire doux et un fetch assez court. Ceci induit une morphologie parallèles ou subparallèles à la côte (alternance de sillons avec des bancs de sable intertidaux)

Océan Surf Arcachon, cause des Baïnes

Les baïnes se forment où le marnage est fort, le sable fin, le dénivelé faible et sous de fortes houles. La houle déplace le sable le long du rivage, interférant avec les courants perpendiculaires à la plage. Ces courants emportent vers le large le sable de fond, creusant ainsi des cuvettes visibles à marée basse. Celles-ci peuvent atteindre 100 mètres de large et 0.2 à 5 mètres de profondeur. Chaque baïne a une morphologie propre et engendre différentes formes de courants.

Sécurité Prévention Océan Tourisme Arcachon – La Teste de Buch

Lorsque la marée recouvre la baïne, l’eau s’échappe violemment vers l’aval selon un système de vidange due à la topographie. Ce sont ces courants de « sorties de baïnes », ou courant d’arrachement, surtout accompagné du phénomène de panique, qui provoquent chaque année des accidents. Le meilleur comportement à adopter reste alors de ne surtout pas paniquer et se laisser porter par le courant. Ne jamais opposer de résistance au courant qui fait plusieurs mètres par seconde parfois. Essayer d’attirer l’attention des marcheurs, pêcheurs, baigneurs, campeurs ou encore sauveteurs. Si le courant n’est pas trop fort on peut tenter de rejoindre la plage en nageant latéralement pour sortir du courant par les côtés. Il est inutile d’affronter le courant de face et revenir exactement à son point de départ. Le danger se manifeste durant toutes les marées, cela dépend de la topographie du jour et du lieu.

Pour éviter de paniquer et être bien briefer n’hésitez pas à réserver en ligne ici

Voici ce qui se passe malgré des conditions très très calmes avec Jamy Gourmand qui se jette à l’eau :

One thought on “Surf Prévention Océan Arcachon

Comments are closed.